Découvrez VITOGAZ

Désherbage avec le gaz liquéfié

10.08.2019

Le désherbage sans glyphosate et autres substances : les paysans qui travaillent de manière écologique misent sur le désherbage thermique avec le gaz liquéfié VITOGAZ. En savoir plus.

Comment venir à bout de la mauvaise herbe avec du gaz liquéfié ? 

La mauvaise herbe ne disparaît jamais vraiment : voilà un adage que les exploitations agricoles ont toujours en tête à un certain moment. Surtout lorsque des mauvaises herbes prolifèrent aux côtés des plantes utiles, partout où elles en ont la possibilité. 

Tandis que, dans l’agriculture traditionnelle, on utilise des herbicides pour lutter contre les mauvaises herbes, dont du glyphosate, les exploitations travaillant de manière écologique cherchent toujours de nouvelles possibilités pour stopper la prolifération de mauvaises herbes. Et surtout une solution la plus respectueuse possible de l’environnement. Car l’utilisation de glyphosate et autres substances chimiques contre la mauvaise herbe n’est pas une solution éprouvée.  

Même lorsque plusieurs autorités ont atténué la dangerosité du glyphosate, le produit du groupe chimique Monsanto est encore très controversé. Notamment parce qu’il n’affecte pas uniquement les mauvaises herbes, mais qu’il tue aussi toute vie végétale dans le champ. Les mousses, les champignons, les insectes et les petits êtres vivants dans le sol sont également touchés par ce poison. 

Les désherbants peuvent se passer de chimie 

Toutes les personnes qui ont recours depuis toujours aux procédés mécaniques savent que la mauvaise herbe qui prolifère peut être domptée sans glyphosate et autres substances. Le travail pénible et long d’arrachage, de grattage et de déterrage est l’une de ces possibilités mécaniques pour venir à bout de la mauvaise herbe. Mais cela prend du temps et le travail doit sans cesse être répété. Pour l’agriculture écologique, ces méthodes sont souvent trop coûteuses et demandent beaucoup de travail. 

Mais il peut en aller autrement. Ainsi, la lutte thermique contre la mauvaise herbe avec le gaz liquéfié est une méthode éprouvée qui donne de bons résultats avec peu d’efforts. Il existe des appareils infrarouges spécifiques qui fonctionnent avec du gaz liquéfié, p. ex. de VITOGAZ. Les mauvaises herbes ne sont pas brûlées de manière ciblée, mais sont chauffées de sorte que le liquide présent dans les cellules des plantes sorte et que les plantes finissent par mourir. 

Une telle méthode fonctionne également pour les grandes surfaces en adoptant la technique adéquate. Pour cela, VITOGAZ fournit le gaz liquéfié dans des conteneurs. Les petits animaux et les microorganismes vivant en surface sont également concernés par le désherbage par la chaleur, certes, mais toutefois, les petits êtres vivants dans le sol ne sont pas touchés par cette technique et, si l’on utilise de manière ciblée le désherbage thermique avec le gaz liquéfié, les plantes utiles restent également intactes. Les avantages du désherbage au gaz sont nettement prépondérants par rapport aux interventions chimiques. 

Le désherbage au gaz liquéfié : les pour et les contres 

Les personnes qui cherchent des alternatives au désherbage avec du glyphosate et autres produits chimiques s’intéressent tôt ou tard aux méthodes thermiques comme le désherbage au gaz. Voici ici un aperçu des avantages et des inconvénients de cette méthode:

Avantages

  • aucune utilisation de substances chimiques dangereuses

  • effet immédiat

  • aucun produit nocif pour l’environnement

  • travail précis, ciblé

  • peut être utilisé sur de grandes surfaces

  • le gaz liquéfié n’a pas d’influence sur la peau, n’est pas cancérigène, etc.

Inconvénients

  • doit être répété régulièrement

  • aucun effet de dépôt

  • les petits animaux vivant sur le sol et les microorganismes sont également touchés des appareils supplémentaires doivent être acquis

Si l’on examine plus précisément les avantages et les inconvénients, on voit nettement que le désherbage au gaz liquéfié peut éventuellement prendre plus de temps, mais est, au final, bien plus respectueux de notre nature et meilleur pour le maintien de notre environnement. Et cela devrait nous pousser à renoncer au glyphosate et aux autres moyens chimiques de désherbage. 

Par ailleurs, le désherbage thermique peut être utilisé non seulement dans l’agriculture, mais également dans les jardins des particuliers, sur les chemins et les places. 

Ajoutons pour finir que tout ce qui pousse sans qu’on le souhaite n’est pas nécessairement de la mauvaise herbe. Peut-être que vous découvrirez ainsi la beauté des plantes que vous pensiez être des mauvaises herbes.

Retour